Plus qu'une semaine pour participer à l'enquête "Votre parcours dans l'audiovisuel"

04 juillet 2019

 

 

 

 

Comment se répartissent les femmes et les hommes dans les différents métiers des médias audiovisuels ? Quelles sont leurs trajectoires professionnelles respectives ? Observe-t-on des inégalités dans les parcours ou expériences professionnelles ? Quels sont les freins rencontrés ? Mais aussi, quelles sont les « bonnes » pratiques développées par les services de médias audiovisuels pour accroître l’égalité de genre en interne ?  Ce sont quelques questions auxquelles souhaite répondre le CSA dans sa nouvelle recherche consacrée à l’égalité de genre, derrière l’écran, c’est-à-dire dans les métiers de l’audiovisuel et les ressources humaines des services de médias audiovisuels.

 

Participez à l’enquête et contribuer à améliorer l’égalité de genre dans les métiers de l’audiovisuel !

 

Je participe !

 

 

Pourquoi cette étude ?

Les Baromètres du CSA analysent la représentation des femmes et des hommes à l’écran. Or, la question de la représentation équilibrée des genres est une problématique globale qui implique aussi bien un travail sur les représentations à l’antenne que sur la gestion des ressources humaines. Ce dernier champ reste toutefois assez peu exploré. Et les études qui existent portent le plus souvent sur certains métiers tels que celui de journaliste.

 

Quels objectifs ?

Partant de ce constat, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel souhaite étudier l’égalité de genre dans les métiers de l’audiovisuel et les ressources humaines des services de médias audiovisuels (les chaînes de télévision, de radio, web TV ou web radio). Il s’agit de se concentrer sur les expériences et trajectoires professionnelles des femmes et des hommes, d’observer leur distribution dans les familles de métiers de l’audiovisuel ainsi que dans les postes hiérarchiques.

La recherche cherchera à comprendre les freins rencontrés éventuellement au cours des carrières et réfléchira aux pistes d’action ou leviers pour accroître l’égalité de genre dans les services de médias audiovisuels. Dans cette optique, elle mettra en exergue les « bonnes » pratiques développées par les services de médias audiovisuels pour accroître l’égalité en interne. 

Les « bonnes pratiques » se focalisent au premier chef sur l’équilibre femmes-hommes. Elles incluent cependant également des informations concernant la représentation et l’inclusion des personnes non-binaires et LGBT.

 

Quel périmètre de l’étude ?

L’étude se concentre sur :

  • les ressources humaines des services de médias audiovisuel (les chaînes de télévision, de radio, web TV ou web radio) ;
  • les personnes indépendantes ou pigistes qui collaborent de manière régulière avec les services de médias audiovisuels ;
  • toute personne qui exerce une activité dans une entreprise qui (co)produit un contenu audiovisuel avec/pour un SMA.

Nous visons exclusivement des services de médias audiovisuels actifs en Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’ils soient télévisuels, sonores ou web (web TV, web radio).

Toutes les familles de métiers sont concernées par l’étude : direction, administration, commercial, rédaction et journalisme, communication, marketing, production, créatif, technique, …

 

Comment, quelles méthodes ?

La recherche intègre trois méthodes d’analyse complémentaires :

  • Premièrement, un questionnaire adressé aux Directions des services de médias audiovisuels. Il s’agit de collecter des données factuelles sur la répartition des effectifs des SMA par genre, sur la distribution des genres dans les différents métiers de l’audiovisuel, dans les fonctions hiérarchiques, etc. D’autre part, il s’agit de dresser un inventaire des « bonnes » pratiques développées par les services de médias audiovisuels pour accroître l’égalité de genre en interne qu’elles soient formalisées ou non (sensibilisation, aménagements…).
  • Deuxièmement, un questionnaire adressé au personnel des services de médias audiovisuels, aux personnes indépendantes ou pigistes qui collaborent de manière régulière avec les services de médias audiovisuels, aux personnes qui exercent une activité dans une entreprise qui (co)produit un contenu audiovisuel avec/pour un SMA. Ce questionnaire est totalement anonyme. Il permet aux répondant.e.s de faire part de leur trajectoire professionnelle, des expériences vécues et de leurs pistes de solution pour accroître l’égalité femmes-hommes dans les services de médias audiovisuels ;
  • Troisièmement, des entretiens avec toutes les personnes (énumérées dans les catégories ci-dessus) qui souhaitent faire part de leur expérience. Il s’agit de comprendre l’opinion et les représentations derrière les statistiques, saisir le sens que les individus donnent à leurs pratiques et expériences. Les réponses à ces entretiens sont traitées de manière totalement anonyme.
  • Enfin, une analyse des profils Linkedin du personnel des services de médias audiovisuels, des personnes indépendantes ou pigistes qui collaborent de manière régulière avec les services de médias audiovisuels, des personnes qui exercent une activité dans une entreprise qui (co)produit un contenu audiovisuel avec/pour un SMA. Il s’agit d’étudier quels sont les différents métiers de l’audiovisuel dans l’ère du transmédia, comment ces personnes décrivent leur fonction ou encore quelles sont leurs trajectoires professionnelles. Ces données seront contrastées par genre et totalement anonymisées.

 

Puis-je répondre ?

Si vous faites parties des catégories ci-dessous nous vous serions reconnaissant.e.s de consacrer quelques minutes pour répondre à notre questionnaire :

  • les ressources humaines d’un service de média audiovisuel (c’est-à-dire le personnel des chaînes de télévision, de radio, web TV ou web radio) ;
  • les personnes indépendantes ou pigistes qui collaborent de manière régulière avec les services de médias audiovisuels ;
  • toute personne qui exerce une activité dans une entreprise qui (co)produit un contenu audiovisuel avec/pour un SMA.

Nous visons exclusivement des services de médias audiovisuels actifs en Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’ils soient télévisuels, sonores, web.

Toutes les familles de métiers sont concernées par l’étude : direction, administration, commercial, rédaction et journalisme, communication, marketing, production, créatif, technique…

Lien vers le questionnaire

 

Traitement des réponses et anonymat

Le questionnaire adressé aux Directions des services de médias audiovisuels comprend l’identification du média.

En revanche, les questionnaires et entretiens réalisés avec toutes les autres catégories de personnes (personnel des SMA, indépendants ou pigistes qui collaborent de manière régulière avec les services de médias audiovisuels, personnes qui exercent une activité dans une entreprise qui (co)produit un contenu audiovisuel avec/pour un SMA) sont traités de manière anonyme. Les questionnaires ne comportent aucune dénomination du.de la répondant.e ou de son employeur. Les entretiens seront anonymisés.

 

Je participe !

 

 

Cette recherche est réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.



Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 289 04 50

Dernière mise à jour le 04 juillet 2019