Contrôle RTBF 2018 : bilan positif pour l’éditeur

06 janvier 2020 Thèmes : RTBF, 2018, contrôle annuel, collège d'autorisation et de contrôle, avis

 

 

 

  • Le Collège d’autorisation et de contrôle du CSA a remis son avis sur l’exercice 2018 de la RTBF. Le contrôle portait sur les services télévisuels, les services sonores, la plateforme Auvio et les services web.  Il s’agit du dernier contrôle basé sur l’ancien contrat de gestion. Le nouveau contrat étant entré en vigueur le 1er janvier 2019.

 

  • De manière générale, le bilan 2018 est positif pour l’éditeur qui remplit ses missions de services publics établies par le contrat de gestion. L’éditeur dépasse même régulièrement les objectifs fixés.

 

  • Comme l’an dernier, le CSA encourage l’éditeur à diversifier sa programmation sportive afin d’apporter plus d’attention aux disciplines sportives moins médiatisées, aux sports pratiqués par les femmes et aux sports pratiqués par les personnes en situation de handicap.

 

  • Le CSA a constaté que si l’objectif d’investir 25 % du montant affecté à la production indépendante au Fonds séries belges n’a pas été atteint sur l’exercice, les fonds ont bien été provisionnés. Compte tenu de l’argumentaire de la RTBF, le Collège considère opportun que l’éditeur puisse disposer d’une certaine flexibilité dans la liquidation du Fonds.

 


 

 

Pour l’exercice 2018, le Collège constate que la RTBF a concrétisé les obligations spécifiques qui lui sont confiées par contrat de gestion, notamment dans les matières suivantes : production propre, programmes de développement culturel, webcréation, quotas de diffusion, programmation jeunesse et éducation aux médias.  Dans ces domaines, le Collège constate que la RTBF dépasse régulièrement les objectifs fixés par son contrat de gestion.

 

 

Offre de la RTBF


Diagramme synthétique représentant l’offre de la RTBF, regroupée en termes de services télévisuels et radiophoniques d’une part, et en termes de plateformes non-linéaires d’autre part. Les principaux services sont accompagnés de leurs parts de marché pour l’année 2018.

 

 

Offre jeunesse et éducation médias : dynamisme et audace

 

En matière d’offre jeunesse, les labels « OUFtivi » et « Tarmac » explorent avec audace et persévérance les formats audiovisuels web-natifs dans le but d’y toucher une audience qui délaisse les services de médias audiovisuels traditionnels. L’éditeur remplit ses obligations en valorisant la participation et l’expression directe des jeunes tout en valorisant les talents de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

En matière de relations avec les publics et d’éducation aux médias, le Collège salue également l’initiative INSIDE lancée fin 2018, et qui s’est consolidée en 2019 en une « marque » regroupant diverses déclinaisons (notamment : l’onglet Internet en collaboration avec la rédaction explicitant les choix éditoriaux et les pratiques journalistiques ; des capsules radio ; des ateliers interactifs et la nouvelle formule du programme de médiation, remplaçant « Medialog le mag »).

 

 

Sport : des résultats toujours perfectibles

 

Le Collège encourage la RTBF à diversifier sa programmation sportive en vue d’accorder, conformément à l’article 34 du contrat de gestion, une attention plus soutenue aux sports moins médiatisés, notamment, compte tenu de leur vocation sociale et de leur dimension inclusive, aux sports pratiqués par des femmes et aux sports pratiqués par des personnes en situation de handicap.

 

Dans son avis précédent, le Collège relevait la signature d’une convention liant la RTBF et le Comité paralympique belge comme propice à relancer la couverture des disciplines sportives pratiquées par les personnes en situation de handicap. Le CSA constate cependant peu d’effets concrets sur la programmation. En matière de sports féminins, le Collège relève des initiatives variées, notamment une couverture intensifiée du cyclisme. Les résultats statistiques restent néanmoins largement perfectibles. Sur l’exercice écoulée, bon nombre de compétitions féminines ont été diffusées sur Auvio sans équivalent en linéaire. Le contrôle prochain sera l’occasion de refaire un bilan approfondi de cette thématique.

 

 

Programmation culturelle en TV

 

En télévision linéaire, le contrôle annuel conclut à une concentration de l’offre sur La Deux et sur La Trois en ce qui concerne les magazines et sur la Trois en grande majorité en ce qui concerne les captations à caractère culturel. Le Collège encourage la RTBF à développer la transversalité de son offre culturelle afin de l’exposer à un public aussi large que possible.

 

Bien que les quotas en la matière soient atteints, le Collège constate, au même titre que lors des contrôles précédents, que la diversité des spectacles diffusés en télévision ne reflète pas le dynamisme du secteur de la scène en Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

 

Égalité/diversité : on garde le cap

 

Le Collège d’autorisation et de contrôle constate que les obligations de l’éditeur en matière d’égalité et de diversité sont rencontrées, toutefois il invite l’éditeur à continuer de déployer ses initiatives sur les ressources humaines et en se fixant des objectifs précis, quantitatifs et/ou qualitatifs qui devraient être évalués sur base annuelle. Le Collège encourage toujours l’éditeur à poursuivre le développement conjoint des deux axes prévus dans le contrat de gestion : la diversité d’une part, l’égalité femmes/hommes d’autre part.

 

 

Fonds séries : des investissements reportés

 

Le Collège constate que la RTBF ne rencontre pas, sur l’exercice 2018, l’objectif d’investir 25 % du montant minimal de son obligation dans les séries belges. Cependant, tenant compte de l’argumentaire développé par la RTBF, le Collège considère opportun que l’éditeur puisse disposer d’une certaine flexibilité dans la liquidation du Fonds.

 

Le CSA et la RTBF se rejoignent quant à l’objectif final, à savoir que les montants soient investis pour la production de projets porteurs. Le Collège souscrit donc à la logique du provisionnement. Il relève d’ailleurs que les montants à investir sont réservés comme « engagements vis-à-vis d’un tiers » dans les comptes de la RTBF. 

 

Le graphe ci-dessous représente la clé de répartition en pourcentage des montants affectés en production indépendante telle que définie par le contrat de gestion :

 

 


 

Pour plus d’informations

 

Consulter l’avis RTBF dans son intégralité



Voir aussi ...

Pour plus d'information

Contactez , +32 (0)2 349.58.76

Dernière mise à jour le 06 janvier 2020