Les quotas présentent le risque de favoriser une approche quantitative de la diversité au détriment de la qualité.

Dans un premier temps, le CSA a fait le choix de privilégier à toute règlementation coercitive un processus d'émulation.

Avec le comité de pilotage du Plan pour l'égalité et la diversité dans les médias, il encourage et accompagne les initiatives développées par les acteurs médiatiques et les valorise dans la publication annuelle « Panorama des bonnes pratiques » pour en favoriser l'échange.