Conclusions du Baromètre des programmes

S’engager vers le changement …

    De cette analyse des services radiophoniques sous l’angle de l’égalité et de la diversité émerge un certain nombre de tendance positives, mais également d’autres nettement plus nuancées qui contrebalancent ces résultats. Certaines tendances s’avèrent spécifiques au média radiophonique, en revanche d’autres semblent nettement plus transversales. En effet, il s’agit d’un premier Baromètre des services radiophoniques. Pourtant, de nombreuses tendances que nous avons mises au jour dans cette analyse figuraient déjà dans les précédents Baromètres des services télévisuels. On peut identifier des différences de chiffres mais des tendances ou mécanismes identiques.

    On relève ainsi des tendances de fond qui traversent les Baromètres, des mécanismes qui traversent l’espace des représentations médiatiques du genre et de la diversité quels que soient les modes de consommation étudiés (services télévisuels ou radiophoniques).

    Ainsi, les femmes, les personnes issues de la diversité, les personnes âgées et les très jeunes, les individus issus de catégories socio-professionnelles moins qualifiées ainsi que les inactif.ve.s et les personnes en situation de handicap font à nouveau l’objet de représentations quantitativement et qualitativement déséquilibrées par rapport aux hommes, aux jeunes adultes, aux personnes vues comme « blanches » ou non perçues comme étant issues de la diversité, aux catégories socio-professionnelles supérieures et aux individus perçus comme en « bonne » santé. Qui plus est, l’imbrication des différents marqueurs de l’identité d’une personne vient renforcer sa visibilité ou son invisibilité dans l’espace médiatique ainsi que le montre l’approche intersectionnelle. Les modes de consommations étudiés changent mais les tendances se répètent…

    Pourtant, même s’il s’agit d’un premier Baromètre des services radiophoniques, l’heure n’est plus à la découverte des enjeux liés à la représentation de la diversité dans les médias audiovisuels : plusieurs états des lieux des questions de genre et de diversité ont déjà été effectués[1], des bonnes pratiques ont été relayées et discutées[2], des recommandations ont été proposées et certains outils structurels ont été impulsés pour avancer vers le changement[3].

    Compte tenu de ces éléments et des résultats mis en exergue dans ce Baromètre des programmes radiophoniques, il s’agit désormais de s’engager très concrètement dans la voie du changement pour mettre à mal ces tendances de fond qui semblent traverser l’espace des représentations médiatiques.

    En outre, dans la mesure où la sensibilisation et la dynamique d’émulation ne semblent pas suffire à converger vers d’autres modes de représentation et à engranger des changements vraiment structurels, il convient de se poser la question des initiatives plus contraignantes et recourant à la voie législative et réglementaire.

     

    [1] Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Baromètre de la Diversité et de l’Egalité 2011, 2012, 2013, 2017.
    Association des journalistes professionnels, Etude de la diversité et de l’égalité dans la presse quotidienne belge francophone, 2011, 2015 et 2019. On renverra aussi aux résultats du Global Media Monitoring Project : Quel genre d’info ? Rapport final GMMP 2015. Fédération Wallonie-Bruxelles. Coordination en Fédération Wallonie-Bruxelles : Association des journalistes professionnels.
    Plusieurs études se sont également penchées sur l’égalité de genre ou la diversité au sein du personnel : Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Analyse de l’égalité de genre dans les métiers de l’audiovisuel et les ressources humaines des éditeurs de services de médias audiovisuels, 2020, 315 pages. Association des journalistes professionnels, La diversité au sein de la profession de journaliste, 2013.

    [2] ERGA, Study on Industry led Good Practices related to Gender Diversity in the European Audiovisual Sector, 2019

    Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, Panorama des bonnes pratiques en matière d’égalité et de diversité dans les médias audiovisuels de la Communauté française de Belgique, Bruxelles, CSA, 2010, 2011, 2012.

    UBA, Unstereotype Communication, charte, 2019 : https://www.ubabelgium.be/fr/news-insights/detail/2018/10/25/LUBA-publie-sa-Charte-sur-la-Communication-Socialement-Responsable  

    [3] Voyez notamment la base de données Expertalia : un outil créé par l’Association des journalistes professionnels qui a pour ambition de rendre visibles d’autres personnes dans le champ médiatique, et d’assurer davantage d’égalité des genres et de diversité d’origine ethnique et culturelle dans l’information. http://expertalia.be/

     

     

    Share This