Plan de fréquences : décisions du CSA

18 juin 2008 Thèmes : plan de fréquences, radio, CSA

 

Ce 17 juin, le Collège d'autorisation et de contrôle du CSA a officiellement rendu ses décisions relatives au plan de fréquences. 78 radios indépendantes, 5 réseaux provinciaux et 5 réseaux communautaires et urbains ont été autorisés. Entre-temps, le CSA a mis tout en œuvre pour informer, personnellement et en priorité, chaque candidat de la décision relative à son dossier : des emails et fax sont partis ce matin et les envois recommandés, incluant les décisions officielles, ont été  envoyés par le courrier du jour. Certaines fuites vers la presse ont néanmoins eu lieu ; nous les regrettons.

 

Depuis trois mois, date de la clôture de l'appel d'offre, les dix membres du Collège ont étudié chacun des 139 dossiers et participé à de multiples discussions communes pour faire aboutir un projet essentiel à la stabilité du paysage radiophonique au bénéfice des radios et des auditeurs.

 

Les discussions au sein du Collège ont été denses et intenses, et les décisions difficiles. Chaque membre du Collège est conscient que chaque candidature est présentée par des personnes passionnées par leur métier, s'adressant à des auditeurs fidèles et exigeants. Les décisions ont été difficiles à prendre parce qu'elles impliquent des choix qui peuvent signifier une cessation de la diffusion hertzienne sur une bande FM où les fréquences sont limitées et les projets trop nombreux. Elles ont été difficiles à prendre, aussi, car il s'agissait de concilier des principes généraux et fondamentaux de pluralisme et de diversité, dans un cadre rendu parfois contraignant par les préférences en termes de fréquences, ou de réseaux de fréquences, exprimées par les candidats eux-mêmes.

 

Conscient de ses responsabilités, le Collège a appliqué les principes énoncés par le législateur pour faire vivre un paysage radiophonique pluraliste, diversifié et reflétant les réalités sociologiques et culturelles de la Communauté française.

 

L'ensemble de ces décisions, équilibré et cohérent, a pu recueillir l'unanimité au sein du Collège. Forum de décisions, le Collège est le lieu de rencontres et de débats entre des sensibilités différentes ; son objectif final reste la défense de l'intérêt général.

 

A l'heure actuelle, le paysage radiophonique francophone n'est pas encore complètement dessiné. Un nouvel appel d'offres sera nécessaire pour attribuer plusieurs fréquences et un réseau de fréquences qui n'ont pas trouvé de destinataire. Les décisions adoptées hier revêtent néanmoins une importance particulière ; depuis de trop nombreuses années, les radios francophones émettaient de facto dans le vide juridique, dès aujourd'hui, elles bénéficieront d'un cadre juridique stabilisé et d'un environnement favorable à leur développement.

 

>> pour en savoir plus sur ces décisions :



Voir aussi ...

Dernière mise à jour le 21 juin 2008