La call TV (ou « télé-tirelire ») est un format de programme animé par un présentateur qui incite les téléspectateurs à jouer, dans l'espoir de remporter un prix ou de l'argent, en répondant à une question (de culture générale ou de logique) via un numéro d'appel téléphonique surtaxé. 

Un appel surtaxé signifie qu'en plus du prix de la communication téléphonique normal, un certain montant (un forfait de 1 € en Belgique) par appel est prélevé automatiquement en faveur de l'organisateur du jeu, l'opérateur de téléphonie, l'éditeur de télévision et la maison de production.

Pour parvenir à l'antenne et avoir la possibilité de répondre à la question, un tirage au sort est organisé parmi tous les xes appelants présélectionnés. Un programme informatique fait le décompte des appels en boucle. Si une personne est, par exemple, la 2e appelante (et non la xe), un répondeur automatique l'informe de son infortune et l'incite à retenter sa chance. Différentes mentions apparaissent à l'écran concernant notamment le règlement, le coût et le numéro de l'appel à composer.

Le CSA, en décidant que la call tv relevait du télé-achat (voir la décision "L'Appel gagnant" du 21 février 2008) a appliqué les quatre critères cumulatifs qui caractérisent le télé-achat dans le décret sur les services de médias audiovisuels (art. 1er, 41bis), pour définir la call tv :

  • diffusion d'un programme ;
  • présence  d'offres directes au public, lequel peut composer un numéro de téléphone où, conformément à ce qu'énonce le programme, il sera mis en contact avec un organisme (plateforme de jeu) susceptible de lui fournir, en l'espèce, un service ;
  • l'objet de l'offre, en l'occurrence la fourniture d'un service, lequel consiste en la participation à un jeu lui permettant de remporter un prix ou de l'argent ;
  • moyennant paiement : les personnes qui composent le numéro de téléphone ou de SMS paient un montant (une communication téléphonique surtaxée) pour bénéficier de ce service.